Votre Appartement, Votre Maison, Votre Projet.

 Le marché immobilier parisien 
Immeuble avec balcons

Depuis plusieurs années les prix de l’immobilier en Île de France ont connu de fortes hausses pour atteindre leur seuil maximal fin 2019.

En effet cette augmentation des prix s’explique notamment par  la baisse des taux d’intérêts  qui a eu pour conséquence le retour sur le marché de nouveaux acheteurs plus déterminés dans leur projet d’acquisition et plus disposés à faire des offres. Les banques ont dans le même temps facilité l’accès au crédit, y compris pour les primo-accédants. Les ménages solvables ont accéléré leurs achats pour bénéficier de l’aubaine avant une augmentation trop forte. Demande soutenue et offre limitée, la hausse des prix s’est donc poursuivie mécaniquement à Paris. Cette augmentation de la demande a engendré une nouvelle croissance des prix, ainsi nous avons pu constater sur l’année 2017 une hausse des prix d’environ 9% (Chambre des Notaires de Paris). 

Sur l’année 2018 et 2019, cette tendance s’est poursuivie, le prix moyen du mètre carré à Paris dépassant les 10.000€ du mètre carré à l’été 2019.

Puis la pandémie du COVID 19  a marqué un coup d'arrêt à la progressions des prix parisiens.  Au fil des trimestres suivants, les attentes des acquéreurs semblent témoigner un moindre intérêt pour le coeur de l’agglomération parisienne. Les confinements successifs ont eu pour conséquences un regain d’intérêt pour la maison en proche et lointaine banlieue, voir en province, engendrant une stagnation des prix dans Paris et une tendance haussière sur l'ensemble du territoire.

A plus long terme, de nombreux facteurs de fragilité et des incertitudes demeurent. Ils sont essentiellement liés à la fin de la situation d’exception, avec un questionnement particulier sur le niveau à venir des taux d’intérêt et la capacité d’accès au crédit des ménages. Parallèlement, les évolutions des attentes des acquéreurs en termes d’habitat et de localisation, en lien notamment avec le télétravail, posent question, avec des conséquences durables et structurantes sur le marché immobilier.

MONTSOURIS
LOFT - TRIPLEX
1.JPG

        MONTSOURIS / RUE DES ARTISTES 


À deux pas du Parc Montsouris, appartement triplex type loft dans bel immeuble 19e siècle époque industrielle. Au rez-de-chaussée un vaste séjour de 43m2 avec belle hauteur sous plafond, cuisine américaine, buanderie, espace de rangements, WC séparés.

En souplex une suite parentale, avec une salle d’eau comprenant belle douche italienne et WC. En étage un espace mezzanine de 32m2 utilisé en chambre enfants avec salle de bains/wc, pouvant aisément être repensé en 3 chambres enfants, avec salle de bains/wc.
Appartement en très bon état et sans aucune perte de place.

Charges annuelles : 1236 € 
Copropriété de 22 lots

EDITO DU MOIS 

 

Un achat immobilier est souvent le projet d’une vie. Il est donc important de connaître les différentes étapes qui l’accompagnent pour ne pas être pris au dépourvu. De la recherche du logement à la signature de l’acte de vente… les principales démarches à effectuer lors de l’acquisition d’un bien.  

DÉTERMINER SON BUDGET AVANT DE SE LANCER DANS LES RECHERCHES

  Lorsqu’on se lance dans un achat immobilier, la première chose à faire est de déterminer son budget. Pour cela, il faut prendre en compte le coût du logement, le montant des frais d'acquisition, aussi appelés « frais de notaire » (7 à 8 % du prix de vente dans l’ancien), ainsi que le coût des travaux éventuels. Une fois son budget fixé, la deuxième étape est de trouver un logement. Pour cela, il est conseillé d’éplucher les sites d’annonces immobilières et de mettre en places des alertes. Si un bien retient son attention, l’acquéreur doit impérativement contacter l’agence pour obtenir plus d’informations sur le logement et voir s’il répond à ses critères (localisation, surface, nombre de chambres, etc.) pour éviter tous déplacements inutiles. Pendant la visite, il est important de poser certaines questions (types de chauffage, diagnostics, nuisances…) à l’agent immobilier et au vendeur pour peser le pour et le contre.

 UNE FOIS LE BIEN TROUVÉ, VIENT LA SIGNATURE DU COMPROMIS DE VENTE

 

  Si l’acquéreur a trouvé un bien correspondant à son budget et à ses critères et qu’il souhaite se positionner, il devra adresser au vendeur une offre d’achat, généralement par écrit. Celle-ci précise le prix proposé par le candidat à l’accession ainsi que le délai de validité de l’offre. Si le vendeur rejette l’offre, il peut faire une contre-proposition à l’acquéreur, que ce dernier est libre d’accepter ou de refuser. Ensuite, un avant-contrat (promesse ou compromis de vente) est généralement signé par le vendeur et l’acquéreur afin de sécuriser la transaction. Le compromis de vente, signé en agence ou chez le notaire, comporte de nombreuses clauses et conditions. Il précise notamment le prix de vente, la superficie du logement, les diagnostics immobiliers ou encore les conditions suspensives. Une fois le compromis signé, l’acquéreur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours, pendant lequel il peut se rétracter, sans pénalités. 

DERNIÈRE ÉTAPE D’UN ACHAT, LA SIGNATURE DE L’ACTE AUTHENTIQUE DE VENTE

  Après la signature du compromis de vente, l’acquéreur dispose de 45 jours pour obtenir une offre de prêt. Il est conseillé de comparer les offres de plusieurs banques ou de s’adresser à un courtier pour trouver les conditions de financement les plus adaptées à son profil. Dernière étape d’un achat immobilier, la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire intervient 3 mois après la signature du compromis de vente. Une fois l’acte de vente signé, les clefs sont remises à l’acheteur contre le versement de la somme convenue pour le bien immobilier et les frais notariés. Le notaire remet également à l’acquéreur des attestations de propriété afin qu’il puisse entamer ses démarches administratives (souscription d’abonnement gaz, eau, électricité…). Le titre de propriété est transmis à l’acheteur dans un délai de 6 mois. L’acquéreur peut toutefois prendre possession des lieux avant d’obtenir ce précieux sésame.

                        Cyril LAMY